Archive for July, 2007

Chronique du voyageur – chapitre 4

Une violation permanente de la loi Evin

Je ne suis pas fondamentalement opposé au droit qu’ont les fumeurs à contracter un cancer du poumon ou de l’œsophage ou que sais-je encore tant que je ne suis pas exposé à leur fumée.

Le problème réside dans le fait que les fumeurs s’adonnent à leur vice juste devant l’entrée de la gare, ce qui veut dire qu’à chaque ouverture des portes, d’énormes volutes de fumée de cigarette (qui font rire ou non) s’engouffrent dans le hall de la gare où les non-fumeurs sont censés pouvoir jouir d’une protection contre ces vilains fumeurs. En été la situation est pire puisque les portes sont tout le temps ouvertes et l’appel d’air, et donc de fumée, est permanent.
Il y a des endroits désignés pour que les chiens fassent leurs besoins. Pourquoi ne pas désigner des zones fumeurs à l’extérieur des gares qui soient situées loin des portes ?

WebAnalytics.be 5ème dans le top 10 des blogs WA

AvinashAvinash Kaushik vient de sortir son classement des 10 meilleurs blogs sur le web analytique.

Il avait commencé cet exercice en juillet 2006 et les résultats sont intéressants:

pos.
jul 07
pos.
jul 06
Top Web Analytics Blogs Score
1 3 Occam’s Razor by Avinash Kaushik 88
2 New Google Analytics Blog by Jeff Gills 86
3 1 Web Metrics Guru by Marshall Sponder 79
4 New Web Analytics World by Manoj Jasra 72
5 New WebAnalytics.be Blog by Aurélie Pols 53
6 New Analytics Talk by Justin Cutroni 51
7 4 Unofficial Google Analytics Blog by Shawn Purtell 49
8 New Lies, Damned Lies… by Ian Thomas 46
9 5 Increasing Your Website’s Conversion Rate by Robbin Steif 46
10 New The Commerce360 Blog by Craig Danuloff 44

On voit dans classement que WebAnalytics.be reste encore le seul blog Européen sur le sujet des Web Analytics.

Liens:

Chronique du voyageur – chapitre 3

Un zoo, à 5 minutes du centre de Paris
Quand je parlais d’expérience anthropologique unique à chaque voyage, je ne me trompe sans doute pas beaucoup.

Depuis mon observatoire, une marée humaine chamarrée défile devant moi  dans une mosaïque de couleurs de peaux, de vêtements, de visages, de corpulences, de langage corporel et d’odeurs.

Alors que j’essayais de calculer le débit humain qui défilait devant moi à la minute, je me laissais tout le temps distraire au bout de quelques secondes  par un trait de visage, une attitude, un haussement de voix, émerveillé que j’étais par cette diversité humaine qui d’ailleurs n’avait – à juste titre – aucune raison de me remarquer en train de prendre des notes tout en cachant la recharge de mon portable.

La mode parisienne du métrosexuel a l’air d’être passée. Bizarrement, cà me rassure 🙂

Ah, un groupe d’étudiantes japonaises ! Cette apparition mythique vous arrivera sans doute et ce jour là, soyez prêts à affronter ce choc culturel. Je vous mets au défi de les différencier. Au début je pensais que c’était dû à l’uniforme, jusqu’au moment où j’ai réalisé qu’elles étaient intégralement uniformes : même coupe de cheveux, même accessoires, même kit de voyage, mêmes bagages.
I-den-tiques !

Une équipe de mendiantes bulgaro /albano/roumaines débarquent devant la gare depuis un van Volkswagen tout neuf d’où un homme leur annonce sans doute leurs objectifs de racket. Je suis maintenant intimement convaincu qu’il s’agit pour ces femmes d’un boulot à plein temps, une forme de prostitution qui ne requiert pas d’acte sexuel de leur part mais juste un harcèlement permanent des personnes présentes dans le hall de gare. Si leur comportement induit chez moi le coup de boule cher à Zidane, ce sentiment est exacerbé quand la même roumaine revient me solliciter pour une obole 2 minutes après mon premier refus. L’Europe, c’est çà aussi: soit nos mendiants ont la mémoire d’un poisson rouge, soit ils sont hyper opportunistes 😉

Je clos ce passage sur une interrogation légitime : si une personne qui n’a qu’une jambe est appelée « unijambiste », pourquoi appelle-on les  personnes qui ont perdu un bras « manchot » et non pas ‘unibra-iste » ?

Author plug: Christine d’Abo

Just a heads up to promote my friend Christine’s new book, The Bond That Ties Us.

It’s a great bit of steamy romance, for adults only 😉

She also keeps a blog at http://www.christinedabo.com

Synopsis:

Haylie knows her life is about to change the moment she sets foot on the Eurus colony. What she didn’t count on was her instant, overwhelming sexual desire for the seven-foot-tall, sexy as hell alien ambassador. He’s in her every thought and dream, teasing and taunting her body into a sexual frenzy.

Kamran has waited his whole life to find his bonded mate. When she arrives in the form of a slender human with brilliant eyes, he can’t stop his all-consuming need to possess her. If their bond is discovered, they will be forced by Briel law to leave the colony, giving up the lives they’ve worked so hard to build.

While Haylie and Kamran fight their growing desire, their colony is threatened by an unseen enemy. When the colony comes under attack by a brutal alien force, can Haylie and Kamran keep their bond a secret and stop the invasion in time to save everyone?

Chronique du voyageur – chapitre 2

En direct de l’observatoire

L’avantage du train reste la relative stabilité du voyage par rapport à un voyage en avion et ses turbulences. Il est plus facile de travailler sur un portable dans un train.

Mon PC portable est joli avec son écran large et brillant mais il consomme de la batterie comme un enfant américain boit du Coca. En gros, j’ai droit à 90 minutes de batterie, 2 heures si je me limite à du traitement de texte. En baissant la luminosité je peux gratter une vingtaine de minutes supplémentaires! Mais pas de prise de courant pour le recharger, à moins de voyager en 1ère classe.

« Alors là, tu peux te brosser, Julien », me direz-vous. Et vous aurez raison.

Cela dit, il existe dans les gares quelques prises bien cachées dont je ne révèlerai pas la cachette. 😉

Disons juste qu’il est possible de se brancher dessus discrètement pendant un bon moment, le temps de scribouiller sur mon calepin Google (comme je me la pète quand même) de quoi alimenter cette chronique, relatant ainsi ce que j’observe depuis mon observatoire.

Chronique du voyageur – chapitre 1

J’essaie de prendre un peu de recul par rapport à mes déplacements fréquents entre Grenoble et Bruxelles.

Il se trouve que le fait d’écrire me permet d’extérioriser ce que je ressens, ainsi que les expériences anthropologiques uniques de chaque voyage.

Mes scribouilles portent sur mes passages dans le Thalys Bruxelles-Paris Gare du Nord, du transit entre Gare du Nord et Gare de Lyon et du voyage entre Paris et Grenoble. Et bien évidemment du voyage de retour 😉

Premier extrait:

« Le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous »

Une maxime un tantinet démago qui sert de slogan à la SNCF. Cela aide sans doute à expliquer la légion de clochards, de mendiants et autres misérables bourrés à la Kro depuis 7h du matin qui hantent les halls de gare.

Sans faire trop de philo de comptoir, les gares sont des points de départ et d’arrivée d’un voyage. Parfois des points de transit. J’imagine que la plupart des « résidents » de la gare sont « perdus » dans le sens « paumé » mais également dans le sens où la gare est une sorte de métaphore du voyage qu’est leur vie. Arrivés d’on ne sait où, ils errent dans un endroit qui en fin de compte leur donnerait la possibilité d’aller où ils le désirent. Mais un billet de train çà coute des euros…

Un son de carillon et une légère voix de femme nous annonce que « des pickpockets sévissent dans l’enceinte de la gare. Merci de ne pas encourager la mendicité et la collecte pour des associations illicites. » Franchement, avec la présence policière et militaire qui règne dans la gare, on se demande comment les pickpockets en question oseraient sévir quand même. Apparemment ils sévissent bien malgré la présence militaro-policière, merci pour eux.

Etude de cas Ron Paul

Nouveau billet sur le blog de WebAnalytics.be sur le phénomène Ron Paul, le candidat républicain à l’élection présidentielle US qui a conquis Internet et les sites de networking social.

Enjoy ^^

Lien:


Welcome to Julien Coquet’s blog!

This blog is titled Negligible Quantities, after these small details that you always miss... and that end up messing up your plans!

Web culture in general and Web Analytics in particular depend on details. Most of my posts relay information that consists of details of importance to me.

I am Country Manager for France for the Web Analytics Association (WAA)

Bienvenue sur le blog de Julien Coquet

Ce blog est un espace où je parle de ces petits détails chers à mes analyses du Web.

Vous y trouverez des billets sur mon humeur du moment, mes coups de coeurs mais aussi mes coups de gueule :-)

Je suis responsable pour la France de la Web Analytics Association (WAA)

Le nom du blog, Negligible Quantities, est inspiré de Manu Larcenet et de ses Quantités Négligeables

July 2007
M T W T F S S
« Jun   Aug »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Blog traffic

  • 53,003 views

Flickr Photos

RSS Digg!

  • An error has occurred; the feed is probably down. Try again later.

RSS Follow me on Twitter

  • An error has occurred; the feed is probably down. Try again later.